Home Blog

Le déclin des abeilles et la pollinisation : une urgence écologique majeure

0

Les abeilles jouent un rôle clé dans la pollinisation dont de nombreuses espèces (y compris nous, les humains) bénéficient des « fruits » de ce service écosystémique permis par la biodiversité. Mais la pollinisation est plus que jamais en danger car les abeilles disparaissent de plus en plus vite à la surface de la Terre. En cause principale : l’utilisation d’insecticides à grande échelle dans le cadre des agricultures intensives.

3 oiseaux commun que l’on peut observer au jardin

0

Il n’est pas rare de rencontrer des oiseaux dans nos jardins. Contrairement à ce que l’on croit, les oiseaux ont de nombreux bienfaits sur l’équilibre naturel d’un espace. Ils vous aident notamment à vous débarrasser des insectes nuisibles puisqu’ils s’en nourrissent. D’un autre côté, il peut être agréable d’observer et d’écouter les chants des oiseaux si près de chez soi. Vous souhaitez être capable d’en identifier quelques-uns ? Voici 3 oiseaux communs que l’on peut rencontrer dans nos jardins.

L’isolation du toit avec des matériaux naturels : explications

0

30% de la perte thermique dans une maison provient de la toiture. Dans ces conditions, il s’avère plus qu’impératif d’isoler correctement cette partie de la maison. Et comme l’heure est aux techniques écologiques, pourquoi ne pas utiliser des matériaux naturels pour cette opération ? Renouvelables, abondants, performants et naturels… ils multiplient les avantages.

Profiter de l’été : que faire avec les fruits et légumes de saison ?

0

Vous le savez sans doute, il faut toujours privilégier des fruits et légumes de saison, mais il faut avouer qu’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver ; voici alors quelques idées pour cet été !

L’émergence d’une nouvelle mobilité

0

L’électricité comme nouvelle énergie de transport

Ces dernières années ont vu le développement de nouvelles formes de mobilité, ainsi que de certains changements au niveau de la mobilité déjà existante.

Pourquoi les fabricants de protections périodiques naturelles choisissent-ils le coton ?

0

Aujourd’hui, les femmes peuvent choisir des protections périodiques 100% naturelles pour prendre soin de leur peau tout en préservant l’environnement. Ces serviettes et tampons hygiéniques affichent une composition 100% coton. Pourquoi les fabricants choisissent ils cette fibre végétale plutôt qu’une autre ?

La gestion des forêts se modernise

0

Réaliser une bonne gestion de sa forêt est indispensable, et c’est pourquoi il faut faire appel à des outils de gestion de forêt à la pointe, tels que ceux proposés par IA’S. Ces outils aident à une gestion logistique très efficace de la forêt. Voici ce que IA’S peut faire pour gérer au mieux une forêt, quelle qu’elle soit.

Bob Emploi, les algorithmes au service de la recherche d’emploi

0

Bob emploi est un projet de l’association à but non lucratif Bayes impact, créée en 2014 dans la Silicon Valley.

Les grands principes d’une construction écologique

0

La protection environnementale étant au cœur de tous les débats, le secteur de la construction n’y échappe pas. Pour répondre aux grands enjeux écologiques de notre ère, construire dans le respect des hommes et de l’environnement est devenu la priorité. Voici les principes qui régissent cette démarche.

Comment faire cohabiter un chien et un chat ?

Ce n’est plus un secret pour personne. Les chats et les chiens ne s’entendent pas et ne sont pas naturellement faits pour une cohabitation. Cependant, il est possible de renverser la situation en usant de quelques astuces que voici.

Les débuts d’une bonne cohabitation

La mésentente entre ces deux espèces s’explique d’abord par le fait que le chat considère le chien comme un prédateur. Lorsque Médor veut jouer avec Félix, cela peut signifier une menace de poursuite pour le félin. Ces deux animaux ont des codes comportements totalement différents qui rendent difficiles la cohabitation. Quand le chien remue la queue, cela veut dire qu’il a envie de jouer. Chez le chat, ce geste démontre contrariété et animosité. Quand le chien voit alors son colocataire remuer la queue, il pense qu’il s’agit d’une invitation à jouer. Vous comprenez mieux la raison des hostilités.

Pour éviter une cohabitation chaotique, il est plus sage de les habituer à se côtoyer dès leur jeune âge. La sociabilisation sera plus simple et les deux animaux apprendront à mieux se connaître. Mais si ce n’est pas possible, il est préférable que ce soit le chien qui arrive en premier dans la maison avant le matou. Médor est moins attaché à la notion de territoire que le chat et accepte plus l’arrivée d’un intrus dans son environnement. Sachez que lorsqu’il sent une violation de son domaine, le félin griffe, feule, s’hérisse le poil pour intimider.

Pour plus d’informations sur le comportement de votre animal, un site spécialisé sur les chiens comme celui-ci vous aidera.

Les règles de sécurité pour amorcer la rencontre

La première étape porte sur la présentation. Plusieurs précautions sont à prendre avant d’en arriver-là. Choisissez déjà une grande pièce. Ne portez aucun de vos deux animaux dans vos bras. L’un ou l’autre risque de ne pas comprendre et se sentira délaissé et exclu. Prévoyez également une sortie de secours pour votre chat afin qu’il puisse s’enfuir s’il ne se sent pas à l’aise. En outre, évitez à tout prix de les laisser seuls au départ, car il sera nécessaire de gérer les éventuels débordements. Autre chose : ne les forcez pas à s’entendre. Vous devez prendre votre mal en patience et attendre que l’entente entre les deux protagonistes s’installe. Cela peut prendre du temps, mais c’est nécessaire pour une cohabitation harmonieuse.

Concernant les repas, des règles sont également à respecter. Il est stratégique que chacun puisse bénéficier de son propre coin repas. Celui du chat peut être situé en hauteur afin qu’il soit en paix pour manger et pour échapper aux conflits.

Éviter la cohabitation conflictuelle

S’il est important que chien et chat s’entendent, c’est pour que le conflit ne vire pas au drame. L’un ou l’autre peut manifester une véritable obsession si bien qu’il mènera la vie dure à son colocataire : griffures, morsures, poursuite, barrage de la litière ou la gamelle… Le bourreau risque de vivre un véritable cauchemar qui conduira à un mal-être. Assurer la bonne cohabitation entre eux est en conséquence une démarche à ne pas prendre à la légère.