Home Blog

3 oiseaux commun que l’on peut observer au jardin

Il n’est pas rare de rencontrer des oiseaux dans nos jardins. Contrairement à ce que l’on croit, les oiseaux ont de nombreux bienfaits sur l’équilibre naturel d’un espace. Ils vous aident notamment à vous débarrasser des insectes nuisibles puisqu’ils s’en nourrissent. D’un autre côté, il peut être agréable d’observer et d’écouter les chants des oiseaux si près de chez soi. Vous souhaitez être capable d’en identifier quelques-uns ? Voici 3 oiseaux communs que l’on peut rencontrer dans nos jardins.

Moineau domestique

Le moineau domestique est l’oiseau le plus fréquemment rencontré dans les jardins. Il se présente avec une calotte grise et d’une bande brune allant de l’arrière des yeux à la nuque. Il est facilement reconnaissable par ses joues blanchâtres et sa bavette noire sous le menton. Son plumage est assez sobre, sauf pour de rares exceptions ou l’on observe la dominance du jaune. Il s’agit d’un passereau familier d’une taille moyenne de 15 cm pour un poids variant autour de 30 g. Les moineaux domestiques vivent à proximité des habitations et ne s’en éloignent presque jamais. Ils investissent souvent les cavités de bâtiments pour se réfugier. L’oiseau est considéré comme un oiseau omnivore. Il se nourrit à la fois d’insectes, de graines, de détritus et de bourgeons. Il est même susceptible de s’attaquer aux jeunes pousses et aux fruits, ce qui fait que sa présence est rarement appréciée. Suivez ce lien pour plus d’information sur les oiseaux que l’on peut observer au jardin.

Le rouge-gorge familier

Le rouge-gorge familier est un petit oiseau de la famille des muscicapidés. Il est légèrement plus petit que le moineau domestique et son espérance de vie va parfois jusqu’à 13 ans. Que l’oiseau soit mâle ou femelle, il présente toujours un plastron orange foncé, d’où l’appellation rouge-gorge. Il n’est donc pas difficile de l’identifier. Il affiche une bande grise des deux côtés de la gorge et son ventre est blanc tandis que le reste est d’une couleur brunâtre. On l’observe surtout lors de l’hiver durant lequel il arpente les jardins urbains. Durant les beaux jours, ils vivent dans les bois ou les forêts. Il arrive toutefois qu’il reste près des habitations toute l’année dans certaines régions. Le rouge-gorge est votre meilleur allié contre les insectes puisque c’est la base de son alimentation, et plus particulièrement les invertébrés.

Le verdier d’Europe

Le verdier d’Europe est un oiseau de jardin commun de la famille des fringillidés. Il fait à peu près la même taille que le moineau domestique. Le mâle est reconnaissable par un plumage verdâtre avec une pointe de gris et de jaune tandis que la femelle arbore un modeste mélange de gris et de vert uniforme avec une légère touche de jaune assez pâle. L’oiseau est pourvu d’un bec puissant idéal pour son alimentation essentiellement constituée de graines. Il se rencontre souvent dans nos jardins et plus particulièrement dans les arbres au feuillage dense où il n’hésite pas à se reproduire.

Le verdier d’Europe, le moineau domestique et le rouge-gorge familier sont donc les oiseaux les plus souvent rencontrés dans les jardins, que ce soit en ville ou dans les villages. Grâce à ces quelques caractéristiques, vous saurez désormais les identifier et aurez l’occasion de les admirer. Pour plus d’information, rendez-vous sur Le Site des Animaux.

L’isolation du toit avec des matériaux naturels : explications

0

30% de la perte thermique dans une maison provient de la toiture. Dans ces conditions, il s’avère plus qu’impératif d’isoler correctement cette partie de la maison. Et comme l’heure est aux techniques écologiques, pourquoi ne pas utiliser des matériaux naturels pour cette opération ? Renouvelables, abondants, performants et naturels… ils multiplient les avantages.

Profiter de l’été : que faire avec les fruits et légumes de saison ?

0

Vous le savez sans doute, il faut toujours privilégier des fruits et légumes de saison, mais il faut avouer qu’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver ; voici alors quelques idées pour cet été !

L’émergence d’une nouvelle mobilité

0

L’électricité comme nouvelle énergie de transport

Ces dernières années ont vu le développement de nouvelles formes de mobilité, ainsi que de certains changements au niveau de la mobilité déjà existante.

Pourquoi les fabricants de protections périodiques naturelles choisissent-ils le coton ?

0

Aujourd’hui, les femmes peuvent choisir des protections périodiques 100% naturelles pour prendre soin de leur peau tout en préservant l’environnement. Ces serviettes et tampons hygiéniques affichent une composition 100% coton. Pourquoi les fabricants choisissent ils cette fibre végétale plutôt qu’une autre ?

La gestion des forêts se modernise

0

Réaliser une bonne gestion de sa forêt est indispensable, et c’est pourquoi il faut faire appel à des outils de gestion de forêt à la pointe, tels que ceux proposés par IA’S. Ces outils aident à une gestion logistique très efficace de la forêt. Voici ce que IA’S peut faire pour gérer au mieux une forêt, quelle qu’elle soit.

Bob Emploi, les algorithmes au service de la recherche d’emploi

0

Bob emploi est un projet de l’association à but non lucratif Bayes impact, créée en 2014 dans la Silicon Valley.

Les grands principes d’une construction écologique

0

La protection environnementale étant au cœur de tous les débats, le secteur de la construction n’y échappe pas. Pour répondre aux grands enjeux écologiques de notre ère, construire dans le respect des hommes et de l’environnement est devenu la priorité. Voici les principes qui régissent cette démarche.

Comment faire cohabiter un chien et un chat ?

Ce n’est plus un secret pour personne. Les chats et les chiens ne s’entendent pas et ne sont pas naturellement faits pour une cohabitation. Cependant, il est possible de renverser la situation en usant de quelques astuces que voici.

Les débuts d’une bonne cohabitation

La mésentente entre ces deux espèces s’explique d’abord par le fait que le chat considère le chien comme un prédateur. Lorsque Médor veut jouer avec Félix, cela peut signifier une menace de poursuite pour le félin. Ces deux animaux ont des codes comportements totalement différents qui rendent difficiles la cohabitation. Quand le chien remue la queue, cela veut dire qu’il a envie de jouer. Chez le chat, ce geste démontre contrariété et animosité. Quand le chien voit alors son colocataire remuer la queue, il pense qu’il s’agit d’une invitation à jouer. Vous comprenez mieux la raison des hostilités.

Pour éviter une cohabitation chaotique, il est plus sage de les habituer à se côtoyer dès leur jeune âge. La sociabilisation sera plus simple et les deux animaux apprendront à mieux se connaître. Mais si ce n’est pas possible, il est préférable que ce soit le chien qui arrive en premier dans la maison avant le matou. Médor est moins attaché à la notion de territoire que le chat et accepte plus l’arrivée d’un intrus dans son environnement. Sachez que lorsqu’il sent une violation de son domaine, le félin griffe, feule, s’hérisse le poil pour intimider.

Pour plus d’informations sur le comportement de votre animal, un site spécialisé sur les chiens comme celui-ci vous aidera.

Les règles de sécurité pour amorcer la rencontre

La première étape porte sur la présentation. Plusieurs précautions sont à prendre avant d’en arriver-là. Choisissez déjà une grande pièce. Ne portez aucun de vos deux animaux dans vos bras. L’un ou l’autre risque de ne pas comprendre et se sentira délaissé et exclu. Prévoyez également une sortie de secours pour votre chat afin qu’il puisse s’enfuir s’il ne se sent pas à l’aise. En outre, évitez à tout prix de les laisser seuls au départ, car il sera nécessaire de gérer les éventuels débordements. Autre chose : ne les forcez pas à s’entendre. Vous devez prendre votre mal en patience et attendre que l’entente entre les deux protagonistes s’installe. Cela peut prendre du temps, mais c’est nécessaire pour une cohabitation harmonieuse.

Concernant les repas, des règles sont également à respecter. Il est stratégique que chacun puisse bénéficier de son propre coin repas. Celui du chat peut être situé en hauteur afin qu’il soit en paix pour manger et pour échapper aux conflits.

Éviter la cohabitation conflictuelle

S’il est important que chien et chat s’entendent, c’est pour que le conflit ne vire pas au drame. L’un ou l’autre peut manifester une véritable obsession si bien qu’il mènera la vie dure à son colocataire : griffures, morsures, poursuite, barrage de la litière ou la gamelle… Le bourreau risque de vivre un véritable cauchemar qui conduira à un mal-être. Assurer la bonne cohabitation entre eux est en conséquence une démarche à ne pas prendre à la légère.

Jus de fruits et légumes : ce qu’il faut savoir

0

Simple mode ou réel atout santé ? Les jus de fruits, légumes et herbes ont la cote. Cette célébrité soudaine survenue dans les années 2000 n’est pas étrangère aux mouvements healthy, bio, vegan ou crudivore qui émergent au cœur de la diététique. Poussés par le fameux diktat des « 5 fruits et légumes par jour », les jus s’offrent la une des magazines santé et séduisent même les sportifs. Bienfaits, conseils de préparation, recettes, voici ce qu’il faut savoir sur les jus.