3 pratiques incontournables pour produire des tomates bio dans votre jardin

0
119

Une fois que la belle saison pointe le bout de son nez, c’est le moment pour tous les amoureux de jardinage de se lancer dans leur activité favorite. Cependant, quelle que soit la largeur de votre jardin et des outils dont vous disposez, il est important de respecter certains procédés afin de bien réussir votre jardinage bio. Il faut savoir que dans le cas de la tomate, les maladies constituent les risques principaux. Pour s’en prémunir, tout se déroule au niveau de la plantation. Voici les astuces pour réussir à produire de bonnes tomates bio.

1. Bien choisir l’emplacement de vos plants de tomates

Avant de choisir, il faut dire que le fait d’opter pour des variétés de tomates résistantes à certaines maladies telles que le mildiou constitue une véritable barrière, surtout lorsque le parasite est très présent dans votre zone. Ensuite vient le choix de l’emplacement des tomates. Par exemple, en les plantant au pied d’un mur protégé de la pluie et situé à l’est, vous allez diminuer sensiblement les risques de contamination au mildiou. Celui-ci se développe essentiellement au niveau des feuillages. Il est aussi possible d’installer un abri en plastique que vous allez par la suite aérer afin que d’autres parasites ne s’y développent.

2. Respectez les distances entre chaque plant

Pour le bon développement de vos tomates, ne les plantez pas trop de manière trop dense. Il s’agit d’une pratique à prendre en compte surtout lorsque vous ne disposez pas de suffisamment d’espace. En effet, vous devez respecter une distance de 60 cm entre les deux plants afin que les feuilles et les tiges soient bien ventilées. Pensez aussi à couper les feuilles qui touchent le sol afin d’éviter qu’elles ne traînent par terre. De plus, lorsque vous arrosez, il faut veiller à verser l’eau au pied tout en ne mouillant pas le feuillage.

3. Bien les surveiller, gourmands, arrosage et maladie de tomate

Pour obtenir une bonne production de tomates, il ne suffit pas de les planter et de les laisser là. Il faut surtout les surveiller et agir s’il le faut. Pour cela, des traitements préventifs à base de bouillie bordelaise peuvent s’avérer indispensables. Évitez les purins d’orties, car ils n’ont pas encore fait leurs preuves bien qu’ils soient très en vogue dans l’univers du jardinage bio. Enfin, n’oubliez pas le paillage afin que les parasites ne remontent pas sur la plante depuis le sol.
Notez bien que s’il y a un secret de la réussite en jardinage bio, c’est une bonne surveillance quotidienne.

Le potiblog.com un blog que nous aimons particulièrement pour ses conseils en jardinage bio

C’est sur ce blog que nous « récoltons » régulièrement des informations sur le jardinage respectueux de la planète. Dans cette série d’articles dédiés aux tomates vous devriez trouver votre bonheur:

N’hésitez pas à poser vos questions les rédacteurs se feront un plaisir de vous aider.