Guerilla Gardening déclare la guerre aux espaces urbains abandonnés… pour leur offrir une seconde vie !

Le 12 octobre dernier, dans le cadre du Festival 24H sur la Terre, nous étions en duplex avec Richard Reynolds, fondateur de Guerilla Gardening, association qui promeut l’embellissement massif de l’espace public grâce au jardinage. Présentation.

 

 

Et si nous investissions ces lieux laissés à l’abandon, ces tristes villes en béton,

et si nous les faisions fleurir soudain ?

 

Guerilla Gardening, c’est quoi ?

L’Anglais Richard Reynolds a fondé Guerrilla Gardening en 2004. Diplômé de l’Université d’Oxford (Géographie) et de la Royal Horticultural Society en horticulture, son concept de « guerilla jardinière » a déjà fait le tour du monde et connaît un succès grandissant.

La guérilla jardinière (Guerrilla Gardening) est une forme d’action directe citoyenne et écologiste. Ses activistes occupent des endroits délaissés, dont ils ne sont pas propriétaires, pour y faire pousser des fleurs, des légumes… Ils récupèrent les terres de la négligence ou du mauvais usage pour leur donner une nouvelle vie.

Le guerilla gardening vise à interpeller les pouvoirs publics et privés sur l’utilisation des espaces abandonnés, et défend également le droit à la terre.

 

Quelles actions en France ?

Guerilla Gardening est implantée en Angleterre, le berceau de son activité, mais aussi en Allemagne, aux États-Unis et en Autriche.

En France, les activités des « guerilleros jardiniers » séduisent un public de plus en plus large. Preuve en est, le site Guerilla Gardening France (www.guerilla-gardening-france.fr) compte de nombreux visiteurs, et les plus engagés, tout comme de simples curieux, s’essayent à la pratique du jardinage urbain.

D’autres associations de guerilla gardening promeuvent cet acte éco-citoyen. C’est le cas de Rebellion Jardinière 31, Guerilla Gardening Paris, les Grenoblions à Grenoble, les Robins des Graines à Lyon, Friche & Cheap à Bordeaux, ou encore Guerilla Bocagère.

 

Plus d’infos !

Richard Reynolds a écrit plusieurs ouvrages qui relatent son engagement et les actions de son association : la collection « On Guerilla Gardening ». Le livre sorti en France s’intitule « La guerilla jardinière »… N’attendez plus pour le feuilleter !

Pour visiter le site officiel (en anglais) de Guerilla Gardening, rendez-vous sur www.guerrillagardening.org.

A l’instar de Richard Reynolds, tous les intervenants présents au Festival 2012 sont sur le site de 24H sur la Terre : www.24hsurlaterre.org !

Articles similaires

Partager

A propos de l'auteur

Le magazine du respect de la biodiversité, de l'environnement et du développement durable. Avec de l'actualité, des analyses, des videos, des enquêtes. Terre Mag, c'est le magazine fluide comme l'air, ondoyant comme une rivière, changeant comme les feuilles des arbres, bref l'expression de la Vie en perpétuel mouvement...

Commentaires